bandeau4.jpg

Bienvenue sur marche-nordique.net

Le premier site d'information sur la marche nordique en France!
Ses bienfaits, comment choisir son matériel, les pièges à éviter... Nous vous donnons également toute information sur la technique. Première communauté de marche nordique, vous trouverez tout sur les clubs, les sorties prévues. Bonne marche avec marche-nordique.net !

CLOPIN CLOPANT.....

 

CLOPIN CLOPANT mais avec la volonté de m’en sortir….

Me voilà partie avec mes bâtons dans les hauteurs de mon village pour ces quelques pas sous un beau soleil revigorant

Depuis une dizaine de jours, je redécouvre mon environnement quotidien avec un autre regard grâce à ces bâtons magiques, à un autre rythme, plus proche de la nature qui se réveille de jour en jour

C’est le premier miracle, cette découverte .

Peu m’importe le rythme de la marche , même si je souhaiterais pouvoir aller plus vite, à une allure « sportive » mais mes limites physiques  m’imposent ce « train de sénateur » et la tortue de JEAN DE LA  FONTAINE  me doublerait peut être…du  moins quand je m’arrête pour « souffler » ou  reposer mes genoux ou tout simplement m’émerveiller devant une fleur ou un détail de la nature…

Je me suis réveillée le matin avec un léger lumbago et il est « tenace »  mais pour l’instant, j’arrive à l’oublier…

Un champ de colza s’allume au détour du chemin menant à une ferme dont j’ignorais l’existence et j’aperçois des moutons  paissant dans la prairie attenante 

Etonnés par cet humain qui marche avec des bâtons, ils lèvent la tête pour regarder ce « phénomène intrigant , les agneaux  somnolents dans l’herbe fraîche se relèvent et quelque peu apeurés, se rassurent en s’approchant de leur mère et reprennent des forces en tétant goulûment

C’est la première fois que je vois des agneaux se mettre à genoux   pour téter  en agitant leur longue queue  frénétiquement pour manifester leur contentement , ils sont déjà grands et donc sont obligés de se «contorsionner « pour arriver aux mamelles des brebis !

Une scène touchante et peu à peu , ils reprennent leur vie paisible voyant que je ne suis pas un danger…

Le chemin s’arrête dans la cour de la ferme , à quelques dizaines de mètres,  je  dois donc rebrousser chemin (bien contente car mes forces commencent à décliner, et le lumbago se fait plus présent).

Il me faut retrouver l’énergie pour rejoindre ma voiture , il le faut, alors je me concentre sur les visions magnifiques  tout autour ,pour me distraire de ce mal au dos amplifié, un joli papillon vert tendre m’offre un ballet gracieux et se pose sur une fleur de pissenlit, déroule sa trompe pour s’abreuver du nectar et se laisse admirer  un court instant, à l’échelle de la vie de papillon, un tracteur   s’annonce  au loin et nous échangeons un sourire,  je connais son conducteur.

Un vieux châtaignier « tord » ses branches dans l’espace et « héberge » malgré lui des » habitants , si  j’en juge par les trous bien ronds qui percent son tronc à plusieurs endroits tout en haut, j’aimerais bien savoir  quels sont ces squatteurs ? A plumes ou à poils ? Pic verts ou écureuils ? Et l’un d’eux me donne une réponse,  à ailes mais à « duvets » un essaim d’abeilles s’affaire  sur les lèvres d’un trou…

Les fleurs « papillons » d’or des genêts  parfument l’air avec vigueur, réchauffées par le soleil…

ET MON LUMBAGO est miraculeusement « parti » …YOUPI

Un nid tombé  et inachevé    est posé sur  l’herbe. Quelle ingéniosité, et habileté ! Tricoté  avec des aiguilles de pin, des brins de mousse, décoré avec des touffes de lichens…

Et  me voilà de retour,  ouf,  j’ai réussi  ma sortie,  à mon petit rythme, est-ce une performance ?

A  mes yeux oui, car cela m’a demandé beaucoup d’efforts et de volonté pour  tenir la longueur avec ce fichu lumbago qui s’est invité dans ma petite galère de genoux arthrosiques….

Et cette victoire sur moi –même me donne de l’espoir, si vacillant soit-il….

Peut-être que quelques souffles amis referont partir cette petite flamme  allumée ….

   

 

You have no rights to post comments